Image article

Le jeûne intermittent

Beaucoup d’entre vous me posent des questions sur le jeûne intermittent, je vais donc vous répondre via cet article. 

Nous entendons de plus en plus parler de jeûne et du jeûne intermittent, mais sans trop savoir à quoi cela consiste et surtout pour quels bénéfices ? 

Pourquoi jeûner ? 

Comme je l’explique dans mon guide du mieux manger (que tu trouveras sur ce blog), l’objectif de jeûner est de mettre notre organisme au repos. 

Il faut savoir que les défenses immunitaires sont pour la plupart créées dans nos intestins. Un travail d’équipe impliquant des cellules spécialisées dans l’immunité et des centaines de milliards de bactéries (microbiote). 

Certes notre corps sait digérer, mais cela lui prend de l'énergie. Si en plus de ça, nous lui mettons des contraintes supplémentaires comme la sur-alimentation, le sur-menage physique ou mental, la dépense énergétique va être excessive. A court terme nous pouvons gérer cette situation, mais sur le long terme cela crée une fatigue quotidienne, avec des conséquences plus ou moins graves (fatigue chronique, blessures, douleurs, burnout...)  

Si nos intestins passent leur temps à digérer toutes sortes d’aliments, ils ne consacrent pas leur temps à créer nos défenses immunitaires.  

Vous comprendrez donc que nous serons bien plus fragile à terme. 

Le fait de jeûner va nous permettre donc de laisser nôtre organisme au repos, un repos nécessaire. 

Bénéfices du jeûne :

  • Diminue la production d'insuline et le stockage des graisses et du sucre dans l'organisme 
  • Stimule le déstockage des graisses  
  • Meilleur contrôle des sensations alimentaires  
  • Stimule la sécrétion de l'hormone de croissance 
  • Améliore la performance physique et intellectuelle et diminue le temps de récupération  
  • Favorise la régénération cellulaire  
  • Permet le nettoyage de l'organisme et stimule l'autophagie ou fonction d'auto-nettoyage de l'organisme par ses propres cellules  
  • Diminue l'oxydation cellulaire et le vieillissement prématuré des cellules  
  • Prévient le surpoids et certaines pathologies associées : maladies cardiovasculaires, diabète, etc. 

 

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ? 

Plus facile à mettre en place que le jeûne strict (aucune prise alimentaire sur une période), celui-ci va consister à enlever un repas dans la journée. 

Ce type d'alimentation consiste à alterner entre des périodes de jeûne plus ou moins longues avec des périodes de prise alimentaire. 

Le but est d’augmenter le temps passé à jeun. 

En fonction de ce qui nous convient le mieux, (par rapport au quotidien, travail, sport...) on va enlever un repas. Généralement on enlève soit le repas du matin (ce qui est mon cas) soit le repas du soir. 

 

Comment ? 

Si nous décidons d’enlever le repas du matin et toujours dans un souci d’augmenter ce temps de jeûne, nous prendrons le repas du soir au plus tard à 20H00 (ou plus tôt si nous le pouvons). 

Le prochain repas sera à 12H00 le lendemain, ce qui nous fait une période de régénération de 16H. 

Pour commencer, on peut le faire 1 jour sur 2, ou même 1 jour sur 3.  

Pour les dormeurs, on peut le faire uniquement le week-end, comme ça on profite de la grasse mat’ et on fait le premier repas à 12h00.

On peut le mettre en place également lorsque nous avons fait des excès (enchainement de repas riches, comme lors des fêtes de fin d’année). 

 

Le but ici est de le faire avec envie et plaisir, car si on le fait avec l’etat d’esprit “JE DOIS faire le jeûne intermittent” on rajoute un stress à l’organisme supplémentaire, donc nous n’aurons pas le résultat escompté. 

Soyons plutôt dans l’optique “ JE CHOISIS de …" 

 

Les erreurs à éviter  :

  • Boire une boisson excitante pendant la période de jeûne (café, thé...). Cela va apporter un stress à l’organisme, donc aucun bénéfice. 
  • La suralimentation lors des repas pris. 
  • Le faire sous la “contrainte” du “JE DOIS” .
  • Le faire pour PERDRE DU POIDS. 
  • Si vous avez faim au début, vous pouvez manger un fruit, écoutez-vous, ce n’est pas dramatique. 

(Peut-être qu’effectivement vous verrez un résultat sur la balance à moyen terme, mais le faire dans l’objectif de perdre du poids n’est à mon sens pas le bon objectif. Il est bon de le faire dans un objectif de santé) 

Sachez qu’il n’y a aucun risque de pratiquer le jeûne intermittent. 

 

Le jeune intermittent et l’exercice physique.

Je vais prendre mon cas personnel, j’effectue le plus souvent possible le jeune intermittent en ne petit déjeunant pas. 

J’aime également m’entrainer le matin, cela veut dire : s’entrainer à jeun. 

Après avoir dépassé mes peurs de “est ce que je vais avoir assez d'énergie ? Vais-je être aussi performant ?” 

La réponse est OUI !!! Et je dirais même que le ventre vide, cela m’évite d'être ballonné ou fatigué avant de m’entrainer 

Bien sûr, encore une fois, si je ressens l’envie ou le besoin de manger, je ne vais pas me priver. Je vais prendre un fruit ou deux 1h avant la séance. 

 ce jour je n’ai fait aucun malaise sur un entraînement en course à pied, natation qui reste des sports d’endurances. 

Je vous invite donc à dépasser vos peurs et essayer. 

 

Bon jeûne intermittent :)

 

 

Si vous avez des questions, faites en profiter tout le monde en les écrivant en commentaire. 

 

Tom 

Par Thomas Ancelin

Partager

Commentaire

Marine

13 Juin 2020

Donc si je comprends bien on peut prendre chaque jour comme habitude de faire le jeûne intermittent? Que des bénéfices finalement..

Tom

14 Juin 2020

Merci pour ton commentaire Marine. On peut le faire tous les jours si cela se fait avec la bonne motivation. Ca devient même une habitude, ou on ne se pose plus la question. Place à un nouveau mode de vie

Sarah Salomé

14 Juin 2020

J'adore, bravo Tom pour cet article clair et précis! Personnellement, le jeûne à rallonge ne convient pas à mon organisme. J'ai découvert le jeûne intermittent il y a qq années et le pratique plusieurs fois par semaine (j'arrête de m'alimenter pendant 15h environ) mon sommeil est beaucoup + apaisé, je récupère mieux et je sens l'énergie circuler à nouveau dans mon corps, sans compter les résultats physiques! C'est devenu une véritable religion.

Patricia

14 Juin 2020

Bonjour Tom pendant le jeune intermittent on ne peut vraiment pas prendre de café? J ai l impression qu en mrenant mon café le matin ca me coupe l envie de manger.

Tom

14 Juin 2020

@Sarah Salomé : Merci d'avoir partagé ton expérience. C'est très riche.

Tom

14 Juin 2020

@Patricia : Merci pour ta question. Le fait de prendre un café, surtout à jeûn, met l'organisme via les surrénales en "Alerte". Augmentation du rythme cardiaque, sécrétion d'adrénaline etc... (Dois-je lutter ? ou dois je fuir ?). Le but ici est de mettre l'organisme au repos en lui enlevant du stress, donc peut être qu'effectivement ce café te coupe la faim, mais est ce que pour autant il est bon pour toi ? Il serait intéressant si tu veux tenter l'expérience de prendre une autre boisson chaude (tisane ou thé rooibos) afin d'apporter cet effet de satiété sans stresser ton corps :) Si tu as d'autres questions n'hésite pas.

Mathilde

14 Juin 2020

Très bon article ! Mais dis moi intègre tu l’hydratation à ton jeune ? Trouves tu que c’est mieux avec ou sans hydratation ?

Tom

14 Juin 2020

@Mathilde : Merci pour ton retour pertinent. Effectivement le jeûne "sec" existe, c'est à dire sans boire. Pour ma part je ne fais pas cela. Je m'hydrate avec de l'eau ou des tisanes chaudes. Je conseillerais même de boire 2 verres d'eau le matin au réveil afin de réactiver le corps. Qu'est ce qui est le mieux ? Je ne sais pas, cela dépend des personnes. Dans un premier temps je pense que de s'hydrater est plus facile et agréable.

Mat

14 Juin 2020

Pas de risque de stockage ? Si jeun le soir par exemple ...

Tom

14 Juin 2020

@Mat : le stockage à lieu (ce fameux yoyo) lorsqu’on fait un jeûn et qu on le vit comme une privation.. Donc si tu le fais en conscience et que tu le fais pour ta santé. Que tu le fais avec une conviction de bien être, non il n’y aura pas de stockage. Tout depend vraiment de l’état d’esprit dans lequel on l’aborde. Si tu le fais le soir, tu peux éventuellement faire une collation à 16h00 surtout au debut ou si tu t entraines.

Gros

15 Juin 2020

Salut Tom, Décidément j’en ai lu des articles sur ce jeune intermittent mais j’ai retrouvé quelques conseils chez toi et façon d’apprécier ce jeûne qui sont très intéressants. Je vais appliquer tout ça. Merci

Tom

15 Juin 2020

Merci Gros :)

instagram youtube